savoir-faire

Slow-Fashion

 Style: "Daylight pop plus"
 Style: "Daylight pop plus"
 Style: "Daylight pop plus"

À l’instar du slow-food, le slow-fashion n’est pas une nouvelle mode. 

Le slow-fashion se veut un retour à l’essentiel, à un art de vivre éthique et intelligent qui respecte l’environnement, bien sûr, mais également la nature profonde de chacune. Rien d’obligé dans cette approche, sinon le plaisir d’être soi, en toute élégance et en tout confort. 

Au cœur du slow-fashion, il y a la matière. Une matière naturelle et éthique, d’une qualité supérieure qui résiste au temps. Une matière que l’on décline en créations épurées qui s’imposent par leur élégance et leur perfection et font la place belle à celles qui les portent. 

Cette philosophie, ça va de soi la pratique depuis ses tout débuts, voilà près de 30 ans, et a fait siennes ses valeurs avant même la naissance du mot. 

Laines et cotons ça va de soi sont choisis parmi les beaux, traités avec grand art par des maîtres, et transformés en pièces essentielles dans des collections toujours actuelles qui n’ont plus rien de saisonnières ni d’annuelles. Les créations de ça va de soi traversent les ans sans que l’on s’en lasse. Il n’est pas rare de croiser au détour d’une rue une femme portant un ça va de soi vieux de dix ans ou de voir nos filles devenues grandes donner à nos cardigans ou robes ça va de soi une seconde vie ! 

Les boutiques ça va de soi reflètent aussi cette philosophie et s’inscrivent dans une continuité harmonieuse. Nous vous invitons à y redécouvrir l’essence fondamentale du vêtement.



 

 

Like slow food, slow fashion is in no way a new fashion. 

Instead, slow fashion is a return to the essential, to an ethical, intelligent art of living that respects the environment, of course, but also the very nature of each and every one of us. There is no trend to follow in this attitude, except perhaps the pleasure of being oneself in elegance and comfort. 

At the heart of slow fashion is the fibre. Natural, ethical, and of a superior quality that withstands the test of time. A fibre that we turn into pure designs that make a statement through elegance and perfection, and let the wearer take centre stage.

This philosophy has driven ça va de soi since its very beginnings, nearly 30 years ago, and shaped our values even before the term “slow wear” was invented. 

Ça va de soi wools and cottons are chosen from among the best, handled with consummate skill by masters, and transformed into wardrobe essentials in collections that are always current but never seasonal or trendy. Ça va de soi creations traverse the years without losing their appeal. It is not uncommon for us to spot a woman in the street wearing a ça va de soi sweater from ten years ago, or see our two daughters, now adults, give ça va de soi cardigans or dresses a second life! 

Ça va de soi boutiques also reflect this philosophy and make up part of a harmonious whole. We invite you to visit them and rediscover the fundamental essence of clothing. 

 

 

 

RADIOGRAPHIE D'UNE PHILOSOPHIE

RADIOGRAPHIE D'UNE PHILOSOPHIE

Les années 1960 ont été le théâtre de la naissance du prêt-à-porter. Un mouvement social qui, à force de temps et d’usage, s’est précisé jusqu’à atteindre, une dizaine d’années plus tard, son apogée. À cette époque de tous les possibles sont apparues de petites entités stylées qui, contrairement aux maisons de haute couture, ont démocratisé les envies de coquetterie. C’est au cœur de cette période d’optimisme et de fertilité que ça va de soi est née. Elle a germé de l’envie de générer une émotion profonde à partir d’un produit vrai, du besoin de mettre au monde des créations qui ont une âme et qui sont si dépourvues de temporel et de superficiel que ni les modes ni les saisons n’ont d’emprise sur elles. Voilà ce qui fut et ce qui demeure le moteur d’Odile et d’Antoine Nasri, ses fondateurs. 

Pour l’entreprise familiale qui n’a pas suivi de modèle, pas question d’obéir aux lois des marchés impliquant le renouvellement de ses acquis deux fois par année. On ne recommence jamais à zéro quand on mise sur des matières premières d’exception empreintes d’une profondeur philosophique. 

On ne va pas chez ça va de soi pour s’ornementer, on y va pour se ressourcer, pour s’offrir ce que l’on sait supérieur. Pour rester soi. On y va pour faire le choix de ce qui mérite d’être connu, porté et vécu. En faire l’expérience, c’est invariablement y revenir, et parfois même pour y retrouver la même chose. Un pull, un t-shirt, une robe, un cardigan, parce qu’on sait qu’on le trouvera dans la matière noble que l’on préfère, dans la forme qui nous affine et la teinte qui nous éclaire. 
Ça va de soi, c’est simple, c’est fonctionnel et c’est durable. C’est basé sur la vraie vie. Sa force majeure réside dans une habileté à capturer toute la nostalgie des coupes qui ont marqué les ans et, avec tout le raffinement qui s’impose, à leur conférer une modernité qui se conjugue au présent, pour longtemps. La démarche est claire, elle ne bifurque pas de sa trajectoire. Entre la collection permanente et les créations d’avant-gardes qui ponctuent les saisons, le fil conducteur jamais ne se rompt. 
Un produit ça va de soi ne se fatigue pas. Il ne s’use pas. Il vit, il chemine, il grandit.

EXPOSING A PHILOSOPHY

The 1960s brought us ready-to-wear—prêt-à-porter—clothing. A social movement that developed and captivated, stitch by stitch, only to enjoy to bask in its glory 10 years later. At a time when anything was possible, emerged small, stylish boutiques which, contrary to haute couture fashion houses, invited people to come in and indulge in fashion and style. And it was amidst this period of optimism and fertility that ça va de soi came to be. It emerged from the desire to generate poignant emotion from real materials, from the need to create garments that exuded real soul, in a manner both timeless and season less. This is the philosophy that drives Odile and Antoine Nasri, its founders. 

The family business defies models, defies the laws of the markets that dictate a requirementto renew your wardrobe twice a year. There’s no need to start over when you already use noble raw materials that integrate philosophical depth in every fiber. Just add a few classics, pick and choose a few pieces from the most recent collection and voilà! And it’s good…

You don’t go to ça va de soi to simply adorn yourself, but rather to satisfy a need for a higher standard. To satisfy your higher standard. At ça va de soi you are choosing what deserves to be appreciated, worn and, above all, lived in. This experience will draw you back, again and again, sometimes even to the same garments... sweaters, T-shirts, dresses, cardigans... Why? Because you know you will find them in the noble materials you want and need, in cuts that flatter and in shades that uplift and brighten from within. 
It’s very simple. Lasting and functional, ça va de soi is inspired by real life. It brilliantly captures all the nostalgia of the timeless cuts and elegantly bestows upon them a modern appeal that carries them into the present, sustainably. The approach is clear, direct, and never strays from the path. Between the permanent collection and the avant-garde creations that punctuate the seasons, the common thread never breaks. 
A ça va de soi garment never fades, never breaks down. It’s up to the task. It’s here for the journey, living, growing with you.