hymne

HYMNE

A radio wave through the ear
As a breeze through the hair
A twinkle in the eye
Toe-tapping in the feet
A surprise awaits
This burst that carries
Which pushes the accelerator
And the road escapes
Always a little further
Unable to catch up
Not slowing down
The panorama of choice

Time is the only thing
We can take for ourselves
And keep forever

Un courant d’air dans la radio
Une chanson dans les cheveux
Un sourire dans les yeux
Et un frétillement dans les pieds
Étonnement attendu
Ce sursaut qui emporte
Qui enfonce l’accélérateur
Et la route s’échappe
Toujours un peu plus loin
Impossible de la rattraper
Autant ralentir
Et choisir le panorama

Le temps est la seule chose
Qu’on peut prendre pour soi
Et garder pour toujours

HYMNE // Décembre

photo: http://www.mikkolagerstedt.com/galleries

photo: http://www.mikkolagerstedt.com/galleries

à l'orée de l'hiver

respirer la sèche humidité

de la froide verdure des conifères

qui règnent sur la nature endormie

n'attendant que leur manteau de neige

pour se réveiller plus beaux

un baptême par le blanc

se resserrer sur soi-même

à l'orée de l'hiver

y retracer l'amour qu'on oublie

quelque fois de partager

prendre sa main et le laisser

nous entraîner vers toutes les personnes

qu'on a à embrasser


at the edge of winter

inhaling the dry, humid air

cold, green conifers

prevailing over nature’s winter sleep

not until they are blanketed in snow

does beauty awaken

a baptism of white

embracing oneself

at the edge of winter

retracing the love we forget

sometimes share

take her hand and let her be

lead us toward all the people

we embrace