Breaking Barriers book Launch

Dimanche dernier à la boutique de Toronto, 10 femmes entrepreneurs étaient réunies pour le lancement de Breaking Barriers écrit par Trish Tonaj.

Un livre rassemblant les histoires inspirantes de ces femmes, dont celle d'Odile Bougain Nasri cofondatrice de la maison ça va de soi. 

Procurez-vous un exemplaire dans une de nos boutiques! 

 

Last Sunday at the Toronto boutique, 10 entrepreneurial women was reunited for Breaking Barriers Launch.

A book by Trish Tonaj in which inspiring women share their stories. Among them, Odile Bougain Nasri, ça va de soi's co-founder. 

You can get your copy in one of our boutiques! 

Les vitrines de la boutique Laurier

Laissez-vous inspirer par les styles proposés par les vitrines de la boutique Laurier. Découvrez la Mady en framboise accompagnée de la Lucinda couleur eau de rose, ainsi que le Phillip en flanelle avec le t-shirt classique Sayouri en lait. 

--

Get inspired by our showcases. Discover the Mady in raspberry with the Lucinda in rose water, and the Phillip in flanelle with the classic t-shirt Savouri in milk. 

cavadesoi_knitwear

HALLE AUTOMNALE x CREW COLLECTIVE CAFÉ

Une minuscule boutique ça va de soi a ouvert ses portes le temps d’une journée le dimanche 16 octobre dernier. C’est au Crew Collective Café,  qu'Halle Automnale s'est déroulé. Nous y avons présenté nos dernières pièces de mérinos Super 160.

L’événement avait pour but de mettre de l’avant les marques québécoises dirigées par des femmes. C’est donc avec grand plaisir que Kinza et Gabrielle Nasri sont allées partager leur passion avec ceux qui venaient se réchauffer dans l'ancien siège social de la RBC, maintenant transformée en un des plus beaux cafés de Montréal. 

--

On Sunday, October 16th was held the very first edition of the Autumn Market at the Crew Collective Café - One of the most beautiful coffee in Montreal, which used to be the RBC headquarters many years ago.

The main purpose of this event was to shed light on local companies that proudly display strong female leadership. Hence, Kinza and Gabrielle Nasri went to show ça va de soi’s new collection made of Super 160 merino. 

cavadesoi_halleautomnale
cavadesoi_halleautomnale

cavadesoi_halleautomnale
cavadesoi_halleautomnale
cavadesoi_halleautomnale

Discover NORI

Le Nori est notre nouvelle teinte caméléon. 

Cette couleur nous la portons depuis longtemps chez ça va de soi. D’abord sous le nom « encre », on l’a reconnaît maintenant par la désignation de l’algue la plus douce et la plus parfumée, le Nori.

La notoriété de ce bleu obscure provient de son mélange de fils si brillamment pensé. Si on peut le porter avec du bleu comme du noir, c’est parce le Nori  possède autant de l’un que de l’autre. Ainsi, c’est la rencontre de ces deux nuances qui permet d’agencer notre nouvelle couleur fétiche, sans contraste, avec l’ensemble de notre garde-robe! 

--

Nori is our new chameleon colour.

We have been wearing this rich nuance for a long time at ça va de soi. First known as “ink”, we now refer to this beautiful blue by Nori - The sweetest and the most perfumed seaweed.

Its notoriety comes from a perfect blend of two outstanding yarns. Indeed, if it is so easy to match Nori with another dark colour, it is because of its combination of black and blue yarns.

 

cavadesoi_knitwear
cavadesoi_knitwear
cavadesoi_knitwear

YVETTE

Le mérinos extra fin Super 160 ne s’obtient pas sans peine. Il exige de son créateur des années de recherches et d’efforts afin d’obtenir des fibres encore plus fines et plus longues. Il sous-tend des conditions d’élevages ne tolérant aucun écart. Il requiert de son filateur une précision sans pardon et la refonte adéquate de son instrumentation. De la réunion d’une étonnante liste de conditions éthiques découle cette richesse qui inspire nos concepts. 

Découvrez  YVETTE, le cardigan crocheté de style vintage en mérinos extra fin Super 160 en laine cardée. 

The Extra-Fine Super 160 merino is the result of Penelopean patience. Its inventors devoted years of research and efforts to narrowing and lengthening the fibres, which demand breeding conditions that tolerated no discrepancies. Fabrication requires pitiless precision from the spinner and retuning of his instruments. An astounding list of ethical standards are fulfilled to craft the treasure that inspires our designs. 

Discover YVETTE, the vintage crochet cardigan in Extra-Fine Merino Super 160. 

JEROME BOCCHIO X DENIS GAGNON X ÇA VA DE SOI

La collection MIDGYMAL 17

Paris-Montréal

Jerome Bocchio X Denis Gagnon 

Une collection Automne/ Hiver 2016-2017 inspirée des célèbres artistes ayant fait parti du Bauhaus, ça nous parle! On est enchanté d'avoir prêté quelques pulls pour ce magnifique shoot signé Samuel Pasquier.  

//

 

MIDGYMAL 17 collection

Paris-Montreal

Jerome Bocchio X Denis Gagnon 

This Fall/ Winter  2016-2017 collection was inspired by renowned Bauhaus artists, we love that! Delighted to have slipped in a few of our knits for this magnificent shoot by Samuel Pasquier.  

Photo : Samuel Pasquier
Stylisme: Anne-Sophie Savard
MUA: Fanny Scott
Model: Vanessa Pilon

On Privacy by Anne Marie Gardner

onprivacy_cavadesoi_knitwear

Dans la dernière édition du Kinfolk, on y retrouve un papier d’Anne Marie Gardner intitulé On Privacy qui traite de l'importance de savoir se créer des espaces privés à travers les espaces communs.

On y écrit que l'architecture des maisons d'aujourd'hui passe tranquillement des espaces ouverts aux espaces privés (un recoin pour se cacher du monde et se retourner vers soi). 

Nous avons longtemps surfé sur la vague urbaine mettant de l’avant les lofts industriels pour finalement revenir doucement vers des espaces individuels...

Pour moi, je lis ce texte comme un retour aux sources, un effet de balancier nécessaire. La mode criarde/extravertie et trop tendance (qui fatigue et n'a pas autant de substance) versus la mode du neutre, de l'élégance et de la richesse (qualité - qui est plus durable et plus satisfaisant à long terme). 

On choisit une pièce qui va nous suivre dans nos envies de s'ouvrir vers le monde ou se couvrir, s'emmitoufler ou s'exposer. Comme le coatigan Mélanie, qu'on peut porter autant ouvert que fermé. Le pantalon Roxy va bien avec l'idée aussi, puisqu'il se porte autant avec des talons hauts que des chaussures d'intérieur, pour s'exposer ou se reposer!

In the latest issue of Kinfolk Magazine, readers can enjoy On Privacy, an editorial written by Anne Marie Gardner, discussing the importance of whether to create private spaces in public areas.

Gardner’s editorial describes today’s architecture as changing from open to private spaces (for example, an inward looking nook in one’s home to hide from the world).

The urban trend of open, industrial lofts is slowly fading. We are now looking for private spaces within our homes…

For me, I read this article as necessary pendulum-effect. Flashy, extroverted fashion follows every trend and in time tires, because it does not have much substance. On the other hand, classic, minimalist fashion, rich in elegance with a focus on quality is more satisfying and durable in the long run.

We choose two ça va de soi styles that follow our desire to open ourselves to the world and at the same time, cover or bundle up. The Melanie coatigan in carded super 160 merino wool allows one to open or close to embrace or shield from the world. The Roxy pant in combed super 160 merino wool also pairs well with this train of thought. We love to wear this elegant pant with sneakers for a more relaxed look, or with heels for a more chic ensemble.    

- Texte de Stéphanie Gilbert, ambassadrice de la
maison ça va de soi et gérante de la boutique Laurier

VIN ET COTON CHEZ ÇA VA DE SOI

Le 14 septembre dernier a eu lieu le deuxième vin et coton chez ça va de soi. Clientes, voisins et amis se sont réunis à la boutique de l’avenue Greene à Westmount afin de découvrir les multiples parallèles entre le vin et le coton.

Merci à Stéphanie, passionnée de vin et ambassadrice de la maison ça va de soi pour cette magnifique soirée ainsi qu’un merci très spécial à la maison d’importation Rézin Sélection pour nous avoir fait découvrir les vins canadiens du vignoble Tantalus.

N'oubliez pas de vous inscrire à notre infolettre afin de rester à l’affût des prochains événements chez ça va de soi!  

On September 14th, the second wine and cotton at ça va de soi was held. Customers, neighbours and friends gathered at the boutique on Greene Avenue to learn about the many parallels between wine and cotton.

Thanks to Stephanie, wine enthusiast and a ça va de soi passionate for sharing her knowledge with us, and a special thanks to Rézin Sélection for the Canadian wines from the Tantalus vineyard.


Don't forget to subscribe to our newsletter to be informed of our upcoming events at ça va de soi   

wineandcotton_cavadesoi
wineandcotton_cavadesoi
wineandcotton_cavadesoi
wineandcotton_cavadesoi

Le pull-Chaussette

Le Bruce est le pull-chaussette classique, que l’on peut porter en toute saison. Fait de coton égyptien Giza 70 – Sa matière est riche et tonique. Elle se prête à toutes les interprétations et à tous les jeux de texture. Un incontournable que vous pouvez vous procurer en magnolia, noir, écume ou suède.

//

The Bruce is a classic skinny-rib jumper that one can wear year-round. Its rich and tonic material is made of Egyptian cotton Mako 70.  It lends itself to endless interpretations and countless texture patterns.  A must have available in magnolia, black, foam or suede

Slow-Fashion

 Style: "Daylight pop plus"
 Style: "Daylight pop plus"
 Style: "Daylight pop plus"

À l’instar du slow-food, le slow-fashion n’est pas une nouvelle mode. 

Le slow-fashion se veut un retour à l’essentiel, à un art de vivre éthique et intelligent qui respecte l’environnement, bien sûr, mais également la nature profonde de chacune. Rien d’obligé dans cette approche, sinon le plaisir d’être soi, en toute élégance et en tout confort. 

Au cœur du slow-fashion, il y a la matière. Une matière naturelle et éthique, d’une qualité supérieure qui résiste au temps. Une matière que l’on décline en créations épurées qui s’imposent par leur élégance et leur perfection et font la place belle à celles qui les portent. 

Cette philosophie, ça va de soi la pratique depuis ses tout débuts, voilà près de 30 ans, et a fait siennes ses valeurs avant même la naissance du mot. 

Laines et cotons ça va de soi sont choisis parmi les beaux, traités avec grand art par des maîtres, et transformés en pièces essentielles dans des collections toujours actuelles qui n’ont plus rien de saisonnières ni d’annuelles. Les créations de ça va de soi traversent les ans sans que l’on s’en lasse. Il n’est pas rare de croiser au détour d’une rue une femme portant un ça va de soi vieux de dix ans ou de voir nos filles devenues grandes donner à nos cardigans ou robes ça va de soi une seconde vie ! 

Les boutiques ça va de soi reflètent aussi cette philosophie et s’inscrivent dans une continuité harmonieuse. Nous vous invitons à y redécouvrir l’essence fondamentale du vêtement.



 

 

Like slow food, slow fashion is in no way a new fashion. 

Instead, slow fashion is a return to the essential, to an ethical, intelligent art of living that respects the environment, of course, but also the very nature of each and every one of us. There is no trend to follow in this attitude, except perhaps the pleasure of being oneself in elegance and comfort. 

At the heart of slow fashion is the fibre. Natural, ethical, and of a superior quality that withstands the test of time. A fibre that we turn into pure designs that make a statement through elegance and perfection, and let the wearer take centre stage.

This philosophy has driven ça va de soi since its very beginnings, nearly 30 years ago, and shaped our values even before the term “slow wear” was invented. 

Ça va de soi wools and cottons are chosen from among the best, handled with consummate skill by masters, and transformed into wardrobe essentials in collections that are always current but never seasonal or trendy. Ça va de soi creations traverse the years without losing their appeal. It is not uncommon for us to spot a woman in the street wearing a ça va de soi sweater from ten years ago, or see our two daughters, now adults, give ça va de soi cardigans or dresses a second life! 

Ça va de soi boutiques also reflect this philosophy and make up part of a harmonious whole. We invite you to visit them and rediscover the fundamental essence of clothing. 

 

 

 

ça va de soi X Ogilvy

Nous sommes fiers de faire partie de la dernière brochure de la Maison Ogilvy qui célèbre cette année son 150e anniversaire!  

Procurez-vous un exemplaire de cette édition spéciale!

Le look de Coco Rocha: le Roxy, le Kelly et le Cléo

We are proud to be part of La Maison Ogilvy's special edition this fall, celebrating their 150th anniversary! 

Get your copy, it's a collectible!

Coco Rocha’s look: with the Roxy, the Kelly and the Cléo

cavadesoi_knitwear_ogilvy

SHADES OF WHITE

Le blanc, couleur de la paix, de la sérénité et de l’élégance. Si certains pensent que le blanc et le noir ne sont pas des couleurs, chez ça va de soi nous affirmons le contraire.

Nos blancs sont des couleurs recherchées et travaillées dans leur nuances.

En voici quelques unes: ivoire, magnolia, amande, tofu, lait, neige, lotus, yogourt,  riz, glace, glaçage. 

ça va de soi vous offre 280 options de porter le blanc ici: https://goo.gl/f925WB

Et pour garder vos blancs, blancs, lisez nos conseils d’entretien ici !

///

White is a colour for peace, serenity and elegance. If some people think is not white are not colours… Well think twice when discovering ours at ça va de soi !

Our whites are rich and profound, with subtles notes and a result of four-colour process. 

Here are a few: ivory, magnolia, almond, tofu, milk, snow, lotus, yogurt, rice, icing !

To discover our 280 options of wearing white click here:  https://goo.gl/LpyWcG

Go read our care instructions to keep your whites, white here !

RADIOGRAPHIE D'UNE PHILOSOPHIE

RADIOGRAPHIE D'UNE PHILOSOPHIE

Les années 1960 ont été le théâtre de la naissance du prêt-à-porter. Un mouvement social qui, à force de temps et d’usage, s’est précisé jusqu’à atteindre, une dizaine d’années plus tard, son apogée. À cette époque de tous les possibles sont apparues de petites entités stylées qui, contrairement aux maisons de haute couture, ont démocratisé les envies de coquetterie. C’est au cœur de cette période d’optimisme et de fertilité que ça va de soi est née. Elle a germé de l’envie de générer une émotion profonde à partir d’un produit vrai, du besoin de mettre au monde des créations qui ont une âme et qui sont si dépourvues de temporel et de superficiel que ni les modes ni les saisons n’ont d’emprise sur elles. Voilà ce qui fut et ce qui demeure le moteur d’Odile et d’Antoine Nasri, ses fondateurs. 

Pour l’entreprise familiale qui n’a pas suivi de modèle, pas question d’obéir aux lois des marchés impliquant le renouvellement de ses acquis deux fois par année. On ne recommence jamais à zéro quand on mise sur des matières premières d’exception empreintes d’une profondeur philosophique. 

On ne va pas chez ça va de soi pour s’ornementer, on y va pour se ressourcer, pour s’offrir ce que l’on sait supérieur. Pour rester soi. On y va pour faire le choix de ce qui mérite d’être connu, porté et vécu. En faire l’expérience, c’est invariablement y revenir, et parfois même pour y retrouver la même chose. Un pull, un t-shirt, une robe, un cardigan, parce qu’on sait qu’on le trouvera dans la matière noble que l’on préfère, dans la forme qui nous affine et la teinte qui nous éclaire. 
Ça va de soi, c’est simple, c’est fonctionnel et c’est durable. C’est basé sur la vraie vie. Sa force majeure réside dans une habileté à capturer toute la nostalgie des coupes qui ont marqué les ans et, avec tout le raffinement qui s’impose, à leur conférer une modernité qui se conjugue au présent, pour longtemps. La démarche est claire, elle ne bifurque pas de sa trajectoire. Entre la collection permanente et les créations d’avant-gardes qui ponctuent les saisons, le fil conducteur jamais ne se rompt. 
Un produit ça va de soi ne se fatigue pas. Il ne s’use pas. Il vit, il chemine, il grandit.

EXPOSING A PHILOSOPHY

The 1960s brought us ready-to-wear—prêt-à-porter—clothing. A social movement that developed and captivated, stitch by stitch, only to enjoy to bask in its glory 10 years later. At a time when anything was possible, emerged small, stylish boutiques which, contrary to haute couture fashion houses, invited people to come in and indulge in fashion and style. And it was amidst this period of optimism and fertility that ça va de soi came to be. It emerged from the desire to generate poignant emotion from real materials, from the need to create garments that exuded real soul, in a manner both timeless and season less. This is the philosophy that drives Odile and Antoine Nasri, its founders. 

The family business defies models, defies the laws of the markets that dictate a requirementto renew your wardrobe twice a year. There’s no need to start over when you already use noble raw materials that integrate philosophical depth in every fiber. Just add a few classics, pick and choose a few pieces from the most recent collection and voilà! And it’s good…

You don’t go to ça va de soi to simply adorn yourself, but rather to satisfy a need for a higher standard. To satisfy your higher standard. At ça va de soi you are choosing what deserves to be appreciated, worn and, above all, lived in. This experience will draw you back, again and again, sometimes even to the same garments... sweaters, T-shirts, dresses, cardigans... Why? Because you know you will find them in the noble materials you want and need, in cuts that flatter and in shades that uplift and brighten from within. 
It’s very simple. Lasting and functional, ça va de soi is inspired by real life. It brilliantly captures all the nostalgia of the timeless cuts and elegantly bestows upon them a modern appeal that carries them into the present, sustainably. The approach is clear, direct, and never strays from the path. Between the permanent collection and the avant-garde creations that punctuate the seasons, the common thread never breaks. 
A ça va de soi garment never fades, never breaks down. It’s up to the task. It’s here for the journey, living, growing with you.

 

 

DOUCE TRANSPARENCE

Assis au café, je l’aperçois commander une glace et un américano. La matière fine de son vêtement me permet de constater la dentelle de son dessous. Une transparence d’une pureté raffinée, une élégance sensible et une sensualité réservée. Je peux deviner les traits de sa peau et pourtant, elle ne semble pas s’en soucier. Ce vêtement, elle le porte pour elle. Pour se sentir bien. La force de sa féminité me charme et comme les mailles de son tricot, ce moment est doux, délicat et intemporel.

ça va. 

--

Sitting at the café, she catches my eye as she orders a croissant and an Americano. I can’t help but notice through her delicate sweater, the lace of her undergarments. A pure and refined transparency; a sensible elegance; a reserved sensuality. I can imagine her skin, yet she does not seem to care. She wears it for herself. The strength of her femininity charms me, and just like the mesh of her knit, this moment is rare, graceful and timeless.

ça va